La 3e Coupe de l’Est à Matane

Le 27 janvier 2018, le Club des Rapidos de Matane recevait les autres clubs de patinage de vitesse de la région pour la 3e Coupe de l’Est. Douze patineurs des Rapidos ont participé à cette compétition.

Chez les Cadets, nos patineurs ont vraiment donné le meilleur d’eux-mêmes. Ainsi, Félix Ouellet termine en 7e position et Rosalie Simard au 9e rang.

Chez les Minimes-Benjamins 2, Emma Beaulieu a réalisé de superbes courses qui lui ont permis de prendre le 2e rang. Elle repart de cette compétition avec 1 médaille d’or et une médaille d’argent. Dans le même groupe, Frédérique Lamontagne peut aussi être fière de ses courses en prenant la 9e position du classement. Chez les Minimes-Benjamins 3, Raphael Meunier a également très bien performé en récoltant une médaille d’or et une médaille d’argent. Il se classe ainsi au 3 rang.

Dans le groupe des Minimes-Benjamins 4, Laurie Fortin a quant à elle récolté chacune des médailles : une d’or, une d’argent et une de bronze. Ces 3 médailles lui permettent ainsi de retrouver en première place du classement. Toujours dans le même groupe, Megan Morin a aussi patiné de très belle façon en récoltant deux médailles d’argent qui font en sorte qu’elle soit au 3e rang.

Pour sa part, Antoine Paquet a tout donné dans ses courses pour terminer 3e chez les Minimes-Benjamins 6. Cette belle position lui permet d’obtenir ainsi 1 médaille d’argent et 1 de bronze.

Chez les Minimes-Benjamins 7, pour sa toute première compétition, Noah Philion a obtenu une médaille de bronze en terminant 5e tout juste devant Justin Caron qui a aussi vraiment bien patiné terminant 6e au classement.

Chez les Novices, Océanne Beaulieu a réussi à prendre part à deux finales A. Elle obtient donc la 5e place et, de son côté, Xavier Gagné, qui a fait de beaux efforts, termine au 9e rang de ce même groupe.

Leur entraîneur Jimmy Simard félicite chacun des patineurs pour leur effort soutenus et leur plaisir qu’ils ont sur la glace. La prochaine se tiendra le 17 février à Rimouski.

Texte et photo :
Sara Leclerc